Benoit Hamon veut taxer les robots pour financer le revenu universel

Chaque semaine, Renaissance Numérique décortique pour L’Usine Digitale les propositions et petites phrases relatives au numérique des candidats déclarés à la présidentielle 2017 (ou à l’une de ses primaires). Le think-tank se penche aujourd’hui sur le programme de Benoit Hamon, candidat à la primaire de gauche. Il prévoit de soumettre les robots et les machines à l’impôt pour financer le système de protection sociale… des humains. Taxer donc la plus-value de la main d’œuvre robot.

Pour lire la suite de l’article cliquez ici

Quand la distribution est entièrement robotisés

Robots Kiva dans un centre d’Amazon, à Tracy, Californie, en décembre 2014.

Lorsque la société américaine Target Corp. a décidé de réorganiser l’un de ses plus grands centres de distribution de Californie, elle avait le choix : construire un nouvel entrepôt avec des technologies ou prendre le risque sur une nouvelle lignée de robots, ceux de la société Symbotic LLC. C’est le second choix qui a été fait, explique The Wall Street Journal. Le système d’automatisation de Symbotic comprend des robots qui peuvent se déplacer de façon autonome entre les différents lieux de stockage d’un centre de distribution. Ils peuvent monter et descendre les allées pour empiler et récupérer des objets. Ils se coordonnent avec des robots plus conventionnels, qui exécutent, eux, des tâches simples. Et quand un robot Symbotic est « malade » ou connaît un dysfonctionnement, il se met de lui-même en retrait et alertes…

Prenez de bonnes habitudes avec le petit robot MOTI

Moti le robot bienveillant

Vous êtes du genre à prendre de bonnes résolutions tous les quatre matins sans jamais les respecter ? Alors ce petit robot lumineux est fait pour vous.

Voici MOTI.

MOTI veut devenir votre plus fidèle compagnon. Et par fidèle, comprenez le plus bénéfique possible. Car la seule et unique mission de MOTI est de vous aider à tenir vos résolutions du Nouvel An.

Ce drôle d’appareil luminescent vient de lancer sa campagne de financement sur Kickstarter. Il ne souhaite qu’une chose : vous aider à tenir vos engagements de la vie courante : faire du jogging, arrêter de regarder la TV après 19h, lire votre journal, arroser les plantes…

Son rôle est de façonner un environnement favorable à la prise de bonnes habitudes. A vous de configurer l’habitude que vous souhaitez prendre grâce à l’appli mobile. Ensuite, le robot se chargera de vous rappeler que vous devez faire votre yoga à 18h tous les soirs. Grâce à son système lumineux, il fonctionne non pas sur le mode de l’injonction mais plutôt de l’invitation et de la motivation. Il vous aide à construire une « boucle d’habitude » grâce à un schéma en trois temps qui va permettre de créer une habitude : un déclencheur, une routine et une récompense.

Voici une petite vidéo en anglais qui explique le principe de se petit robot.

Ghost Minitaur : un acrobate parmi les robots quadrupèdes

ghost-minautaur-robotics

Voici Ghost Minitaur™, le robot qui « sent le monde » de Ghost Robotics. La spécialité de cette entreprise ? Le développement de robots à jambes, à motricité embarquée. En témoigne ce tout nouveau quadrupède qui rappelle les modèles de Boston Dynamics.

Si son apparence extérieure n’arrive pas à le cheville d’un Spot ou d’un SpotMini, ce petit minautaure a de quoi leur tenir tête au niveau de ses capacités. Il peut sautiller, bondir, et même grimper !

Continue reading « Ghost Minitaur : un acrobate parmi les robots quadrupèdes »

Innorobo 2016, c’est déroulé a paris pour sa 6eme edition

Le Salon Innorobo c'est déroulé à Paris le 24 au 26 Mai 2016 et a accueilli plus de 200 exposant
de plus de 19 nationalités différentes.

Des humanoïdes aux bipèdes, en passant par des exosquelettes, des drones intelligents, ou encore des prothèses robotisées imprimées en 3D, la diversité des modèles exposés sur le salon est impressionnante. Voici les robots les plus marquants de cette édition.

Pepper, un robot humanoïde franco-japonais, en vedette

La star du salon était bien sur le robot Pepper de SoftBank Robotics (Aldebaran). Présenté comme le premier robot humanoïde personnel au monde, il est capable de reconnaître les principales émotions et d’interagir avec son environnement. Au Japon, Pepper est déjà utilisé depuis deux ans dans des centres commerciaux et des boutiques pour accueillir et guider les clients, quand ce n’est pas pour amuser les enfants.

Comme Nao, le robot franco-japonais d’Aldebaran, Pepper peut être programmé pour exécuter toutes sortes de tâches. À l’occasion du salon, la société Hommano a développé une application sur mesure pour Pepper lui permettant de reconnaître les visiteurs et de les informer sur les exposants.

Pepper, Le robot de SoftBank Robotics
Pepper, Le robot de SoftBank Robotics

Continue reading « Innorobo 2016, c’est déroulé a paris pour sa 6eme edition »

La Nasa lance un concours d’un million de dollars pour programmer son robot spatial Valkyrie

L’agence spatiale américaine, la NASA, a lancé le 16 août un concours pour programmer son robot spatial Valkyrie . Baptisé Space Robotics Challenge, ce défi et modelé d’après les fameux concours de la Darpa (une autre agence américaine spécialisée dans les projets de recherche militaires). La NASA met 1 million de dollars de prix en jeu pour les vainqueurs.

RENDRE LES ROBOTS PLUS AUTONOMES

L’objectif de la compétition est d’augmenter l’autonomie des robots humanoïdes afin qu’ils puissent effectuer des tâches complexes sur Terre, dans l’espace ou même sur d’autres planètes, comme Mars. A titre d’exemple, l’agence cite des interventions lors d’accidents industriels (on pense à la catastrophe de Fukushima), ou la préparation de diverses infrastructures et habitats avant une arrivée humaine sur Mars.

CONÇU POUR L’EXPLORATION SPATIALE

Les compétiteurs travailleront sur une version virtuelle de Valkyrie, un robot humanoïde 100% électrique qui possède 4 caméras pour la vision, 28 articulations, une capacité de mouvement de 44° et plus de 200 capteurs séparés, dont 38 dans chaque main. L’une des innovations majeures du robot est qu’il utilise des technologies élastiques au lieu d’hydrauliques pour pouvoir fonctionner correctement dans l’espace

JAMAIS SEUL SUR MARS GRÂCE À VALKYRIE

Le concours impliquera trois épreuves dans une simulation mettant en scène un accident suite à une tempête de poussière sur Mars. La première sera de réaligner une antenne de communication, la seconde de réparer des panneaux solaires, et la troisième de colmater une fuite d’air dans un habitat. Les qualifications pour la compétition auront lieu de mi-septembre à mi-novembre, puis les compétiteurs s’affronteront jusqu’à juin 2017, date de la finale.

robot-valkyrie-de-nasa

Des exosquelettes et la réalité virtuelle aident des patients paraplégiques à remarcher

La paralysie suite à une blessure à la colonne vertébrale nous laisse-t-elle sans espoir d'amélioration ? 
Pas forcément, d'après une étude publiée par un groupe international de chercheurs. 
Grâce à un traitement à base d'interface neuronale directe, d'exosquelette robotisé et de réalité virtuelle,
ils sont parvenus à redonner partiellement leurs capacités à huit patients.

Un groupe de chercheurs a publié mardi 9 août une étude dans la revue Scientific Reports qui démontre que des paraplégiques ont été capable de retrouver l’usage partiel de leurs jambes, et ce alors que les blessure de la colonne vertébrale dont ils souffrent avaient préalablement été diagnostiquées incurables.

 

INTERFACE NEURONALE, EXOSQUELETTE ET RÉALITÉ VIRTUELLE

Un résultat possible grâce à un conditionnement cérébral réalisé à l’aide d’une interface neuronale directe, un exosquelette robotisé et un casque de réalité virtuelle. L’étude s’est déroulée courant 2014, et les patients impliqués souffraient de blessures remontant de 3 à 13 ans auparavant. Leur thérapie a pris la forme de deux sessions d’une heure par semaine dans un laboratoire de Sao Paulo au Brésil, en plus des séances de kinésithérapie classique.

Au bout d’un an d’efforts, les huit patients ont montré des signes d’amélioration. Ils ont retrouvé des sensations dans leurs membres inférieurs et ont même pu les mouvoir. Quatre d’entre eux ont vu leur statut passer de paralysie totale à paralysie partielle, et certains peuvent même marcher sans aide.

Continue reading « Des exosquelettes et la réalité virtuelle aident des patients paraplégiques à remarcher »

Le Robirds, l’enfer des oiseaux

Le Robirds:

Robirds sont vraiment uniques oiseaux robotiques télécommandés de proie, avec l’aspect réaliste et le poids de leurs homologues de vie.  Robirds utiliser le vol battu de l’aile comme un moyen de propulsion, avec une performance de vol comparable à de vrais oiseaux.  Ce petit robot permet de chasser les oiseaux hors d’un aeroport par exemple. Il chasse les oiseaux en utilisant sa forme de façon a éveiller l’instinct des oiseaux.

Ce robot existe actuellement sous deux forme, en faucon pour chasser les oiseaux de moins de 3kg et sous forme d’aigle pour chasser tout type d’oiseaux.

Robird faucon