En 2018 Qualcomm lancera le 845

Dés l’année prochaine Qualcomm va lancer son snapdragon 845 plusieurs améliorations vont arrivée comme la vitesse de téléchargement ,la sécurité et l’autonomie.

Beaucoup de choses vont changer grâce a la refonte complète de la puce qui améliorera significativement les performances des smartphones haut de gamme.Mais aussi l’intégration de la gestion des taches d’intelligences artificielles et les photos sont une grande avancé.

Coté architecture Qualcomm a conservé celle du snapdragon 835 avec 8 cœurs gravés a 10nm. Le constructeur a affirmé que le nouveau fleuron de la marque serait 30% plus rapide que le 835 avec la même architecture. Il va être le premier a supporter la puce X20 LTE qui permettra un débit de 1,2 Gbits/s.

Coté autonomie le snapdragon avant déja été une avancer majeur en terme d’autonomie mais Qualcomm a été encore plus loin avec le 845 en affirmant une autonomie supérieur a la 835 de 30%.Cela devrait permettre de faire tenir nos smartphones une grosse journée. La puce supportera aussi les AI comme TensorFlowLite de Google et Caffe2 de Facebook, la puce sera donc optimisé pour les réseaux sociaux.

AMD et Intel s’associe

AMD et Intel s’associe pour produire le processeur “parfait”. Pour cela intel intégrera dans ces cores un noyau graphique radeon pour crée des puces  pouvant entre dans un ordinateur portable léger et puissant. La livraison sera prévu au premier trimestre 2018. L’atout majeur de cette puce sera la consommation et la puissance car alliant les deux atouts des deux constructeurs cela pourrait faire des très bons processeurs.

http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-intel-et-amd-travaillent-sur-une-puce-core-integrant-un-gpu-radeon-69908.html

Qualcomm lance ces puces serveurs

Depuis cette semaine Qualcomm connu pour ces puces mobiles dévoile sa gamme de processeur pour serveur, un domaine quasiment exclusif a Intel jusque la. Qualcomm sort une puce 48 cœurs et qui selon eux est meilleur rapport puissance/prix. Mais un problème persiste, les logiciels écrit pour intelx86 doivent être revu entièrement pour s’adapter au processeur ARM. De plus ce sont les premiers processeur serveur a être gravé en 10nm. Ce qui donne de beaux jours au processeur Qualcomm.