Installation d’un serveur DNS sur Debian 9

Installation d’un serveur DNS sur Debian 9

Introduction

Dans cet article, je vais vous présenter la procédure à suivre pour installer un serveur DNS (Domain Name System) utilisant bind9 qui gèrera la zone DNS « domain.lan » et sa zone inverse. Le système d’exploitation GNU/Linux Debian 8 sera utilisé. Dans un prochain article, la réplication Maître-Esclave de la zone sur deux serveurs DNS sera abordée.

L’installation du service BIND 9

apt-get install bind9

Il faut maintenant préparer notre serveur avant ce configurer bind 9.

Notre serveur aura ici pour adresse IP : 172.16.94.241

Tout d’abord, il est nécessaire de placer le nom FQDN de notre serveur (dans ce cas « maxime.sio.tp » ) dans le fichier :

/etc/hostname
Capture

Il faut ensuite modifier le fichier /etc/hosts de façon à ajouter le nouveau nom du serveur et’associer l’adresse IPV4 de notre serveur DNS à son nom FQDN.

Capture2

Puis, dans le fichier /etc/resolv.conf :

Indiquez comme ci-dessous le domaine et la zone de recherche DNS. Cela permet que notre serveur soit intégré à la zone DNS que nous allons configuré par la suite.

resolv.conf

Nous allons désormais nous rendre dans le répertoire /etc/bind qui contient les fichiers de configurations de bind9.

Nous devons déclarer nos zones DNS à savoir la zone « sio.tp » et sa zone inverse associée 94. 16.172.in-addr.arpa afin que les adresses IP puissent être traduites en noms de domaines.

Ainsi, il faut modifier le fichier :

/etc/bind/named.conf.local
bind

Dans notre cas, les deux zones sont de types « master », c’est à dire que le serveur sera maître sur les deux zones.

Nous devons maintenant devoir créer nos zones.

Il faut pour cela créer et modifier le fichier suivant comme ci-dessous :

nano /etc/bind/db.sio.tp
bind 2

Nous venons de déclarer notre notre serveur (nom FQDN + @IP) ainsi que les enregistrements DNS de nos 2 autres machines : « ouessant » et « stationxp ».

Il va maintenant falloir configurer les zones DNS inverses dans le fichier

 /etc/bind/db.94.16.172.in-addr.arpa
Capture5

Pour tester notre configuration, il suffit d’utiliser la commande suivante :

check conf

Si tout est bien configuré vous obtiendrez ce résultat, sinon vous pourrez facilement corriger vos erreurs qui seront indiquées grâce à cette commande.

Avant de s’assurer que notre serveur DNS fonctionne, il faut d’abord redémarrer le serveur :

service bind9 restart

La commande dig suivi du nom FQDN de notre serveur permet de tester le bon fonctionnement de celui-ci :

dig domain

Il faut rajouter l’option -x pour tester la résolution à partie de la zone DNS inverse :

dig ip

Essayons maintenant de ping l’une de nos machines que nous avons déclaré précédemment :

ping ouessant

Notre machine cliente répond, le serveur DNS fait bien le lien entre le nom d’hôte (ici ouessant) et son adresse IP.

Notre serveur DNS est maintenant configuré et fonctionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *