Programmation evenementielle

I) Qu’est ce que la programmation evenementielle ?

Il existe un ensemble de langages de programmation, chacun est spécialisé dans un domaine d’application donné et chacun possède un type spécifique. On distingue :

  • Programmation structuré ou modulaire : le programme est vu comme un ensemble d’unités structurés hiérarchiquement. Il existe une interaction entre les modules et on fait généralement distinction entre les données et les traitements.
  • Programmation orientée objet : le programme n’est une autre qu’une collection d’objet qui communique. Un objet et par définition une instance d’une classe dont les composantes peuvent être de deux types : propriétés et méthodes.
  • Programmation événementielle : Les composants d’une application événementielle c’est à dire les objets interagissent entre eux et avec l’environnement. Ils communiquent en réponse à des événements. Ces événements peuvent correspondre à une action de l’utilisateur : un click sur un bouton de commande, une écriture dans une zone de texte, un choix dans une case d’option ou une case à cocher, le déplacement d’un objet, … Ils peuvent aussi être déclenchés par le système : chargement d’une feuille, un top déclenché par l’horloge.

Les événements sont captés par le système d’exploitation, le traitement consiste en l’exécution des procédures événements associées à celui-ci s’il en existe. C’est le programmeur qui doit prévoir la procédure à exécuter en réponse à un événement donné. Par exemple, le déclenchement de l’événement click sur un bouton quitter doit terminer l’exécution, le choix d’un élément dans un menu doit déclencher certaines opérations, un top d’horloge doit modifier le contenu d’une zone d’image.

un Objet0

Important Le programmeur doit toujours avoir à l’esprit le schéma suivant :

  • Objet : O Evénement : E Traitement : T
  • Si l’événement E se produit sur l’objet O alors le traitement T est exécuté.

Exemple : un bouton dans une interface graphique

  • Attributs : une image, un label, une couleur de fond, une police de caractères.
  • Méthodes : se dessiner.
  • Evénement : réagir quand on clique dessus.

II)Outils de travail

Un environnement de développement développement intégrés (IDE : Integrated Develompent Environment) est un ensemble d’outils qui en plus des tâches classiques d’un langage de programmation offre des fonctionnalités étendues permettant de couvrir une plus large partie du cycle de création d’un logiciel. On peut distinguer des tâches telles que :

  • Compilation et déboguage
  • Déploiement de l’application.
  • Intégrer des outils de test et de vérification.
  • Outil de création graphique (icône).
  • Interface avec les SGBD.
  • Générateur de menus.
  • Un ensemble d’assistants.

Dans ce qui suit, des exemples d’IDE chez des éditeurs différents et basés sur des langages de programmation différents :

  • Borland Delphi
  • Borland Jbuilder
  • Oracle JDevelopper
  • Microsoft Visual Basic et C#
  • Microsoft Visual C++

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *