IPv4 / IPv6

 

Une adresse IP (Internet Protocol) est une suite de nombres (et de lettres dans le cas de l’IPv6) qui est attribué à une machine de manière permanente ou provisoire à un appareil connecté à un réseau. Ce protocole passe pas la couche 3 du modèle OSI. Cette adresse permet notamment de communiquer avec les routeurs, et donc d’accéder à Internet.

 

  • Le protocole IPv4

Ce protocole est destiné à être utilisé avec des réseaux à couche de liaison commutés par paquet. Il permet l’obtention de 232= 4 294 967 296 adresses, ce qui commence à poser problèmes, puisqu’il n’y aura bientôt plus assez d’adresses pour tous.

Un exemple d’adresse IPv4 : 172.21.0.3 (qui en binaire s’écrirait 11000000.00010101.00000000.00000011).

 

 

  • Le protocole IPv6

Ce protocole est bien plus avancé que l’IPv4 et permet de résoudre le problème de manque d’adresses qui risque de se produire. En effet, l’IPv6 permettra 3.4 x 10 38adresses, soit 667 millions de milliards. Une adresse IPv6 est composé de 32 caractères, en hexadécimale (de 0 à 9 et de A à F), chaque caractères étant regroupés par 4, et étant séparé de 2 points  “:”. Puisqu’ils sont regroupés par 4 et qu’il existe 32 caractères, cela fait donc 8 blocs de 4.

Il est possible d’omettre les zéros “leaders” de chaque bloc ainsi que si il existe plusieurs blocs composés uniquement de zéros, il est possible de les retirer mais uniquement une fois dans l’adresse, par exemple :

fe80:0000:0000:0000:0010:4cff:fe50:0020

deviendra :

fe80::10:4cff:fe50:20