Supervision

 

 

Résultat de recherche d'images pour "nagios logo"

  • Qu’est-ce que la supervision?

La supervision est une solution qui consiste à surveiller, analyser, rapporter et alerter en cas de dysfonctionnement d’un matériel informatique ou d’un système. Il sera possible d’accéder à ces informations sur une interface web, notamment grâce à un logiciel. Dans le cadre de nos études, nous avons utilisé Nagios, mais il en existe d’autre, tels que Centreon, Shinken, Cacti…

Nagios permet notamment la surveillance du système et du réseau à l’aide d’une interface web accessible après avoir mis en place un serveur hébergeant le service. L’installation se fait généralement sur une machine Linux que l’on doit configurer. Une fois que l’installation du service est terminé, on peut y accéder via une interface web en tapant l’adresse IP que l’on a donné à sa machine, puis en ajoutant “/Nagios” à la fin de l’URL (ex : 172.21.1.20/nagios). On accèdera à une interface comme ceci :

Il est aussi possible d’utiliser la “map” pour se rendre compte de tout son réseau informatique et de voir les matériels qui ont des problèmes. Cela dit, afin d’avoir une interface plus détaillée, il est préférable d’utiliser la partie “Services”.

On peut y retrouver les informations tels que :

  • Host : Nom du service ou du matériel que l’on souhaite analyser.
  • Service : Le type de service (HTTP, SSH, PING …).
  • Status : Permet de déterminer si le service est opérationnel ou non.
  • Last Check : La dernière fois où Nagios a effectué une vérification sur le service.
  • Duration : Depuis combien de jour le service est en ligne et opérationnel.
  • Attempt : Le nombre d’essai effectué lors de la vérification du service.
  • Status Information : Une description du service et une explication en cas de dysfonctionnement.

Il existe 4 types de status :

  • OK : Le service est opérationnel.
  • Warning : Le service rencontre un problème de configuration ou la commande n’a pas pus être exécuté (ex: Ping une imprimante éteinte).
  • Critical : Dysfonctionnement du service ou état critique du matériel (ex : Ping trop élevé, quantité d’encre très faible…).
  • Unknown : Le matériel ne reconnaît pas le service demandé ou une erreur est s’est produite.

 

 

  • Exemple de config Nagios :

  • Avantages :

Permet de facilement détecter les services qui sont tombés, ainsi que la raison.

Une fois la configuration de Nagios de base faite, il est facile d’ajouter de nouveaux services à superviser.