image dediée
Crédits : stokkete/iStock/Thinkstock
Justice

L’incident risque de devenir l’un des plus beaux contre-exemples des procédures de blocage. Ce matin, Google.fr et fr.wikipedia.org notamment ont été qualifiés de sites faisant l’apologie du terrorisme sur les écrans des abonnés Orange. Et ils ont été bloqués pour ce motif. Contactée, Orange invoque l’erreur humaine.

Durant de longues et douloureuses minutes, au lieu et place de la page d’accueil de Google.fr, utilisée par des millions de personnes chaque jour, des abonnés Orange (et de Sosh) sont arrivés sur la page du ministère de l’Intérieur réservée aux sites bloqués pour apologie du terrorisme

source:http://www.nextinpact.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *