Une nouvelle intelligence est née

Ils pensent d’une façon qui nous échappe. Les nouveaux algorithmes qui équipent le dernier cri des programmes informatiques forment la première intelligence à n’avoir pas été façonnée par des millions d’années d’évolution. Peut-on se fier à elle ?

Imaginez qu’une soucoupe volante se pose devant vous. Une porte s’ouvre ; une silhouette s’avance. Vous êtes en train de vivre une scène fantasmatique : la première rencontre avec une intelligence extraterrestre. Voilà à peu près ce qui se joue actuellement dans les laboratoires informatiques les plus en pointe. La première rencontre avec une intelligence venue d’ailleurs.

Car, désormais, il ne se passe plus une semaine sans que nous parvienne l’exploit de tel ou tel système d’intelligence artificielle surpassant les meilleurs humains dans des domaines qu’on croyait réservés à notre singulière espèce : reconnaissance de visages (ou de paysages), lecture sur les lèvres, diagnostics médicaux, prédiction de décisions de justice ou encore jeux subtils comme le poker, le go ou Jeopardy !

Stupéfiants de pertinence, ces programmes informatiques promettent des révolutions imminentes dans à peu près tous les secteurs. Derrière cet engouement planétaire se cache, en fait, l’émergence d’une nouvelle famille d’algorithmes au nom éloquent : les réseaux de neurones profonds.

Des réseaux de neurones artificiels inspirés par le cerveau humain

« L’aboutissement de plusieurs décennies de travaux inspirés entre autres par la structure du cerveau humain » , pose Léon Bottou, l’un des pionniers du domaine, aujourd’hui chercheur à Facebook. Biologie, traitement du signal, mathématiques et informatique se sont conjugués ici pour donner vie à une machine radicale, un monstre d’optimisation capable de décortiquer notre monde comme aucun autre système artificiel. Et comme sans doute aucun être vivant.

Ces algorithmes sont tellement puissants qu’il faut bien se rendre à l’évidence : une nouvelle forme d’intelligence a débarqué sur Terre ! « Les réseaux de neurones profonds réalisent des performances dont on n’osait même pas rêver il y a encore cinq ans » , admire Martial Hebert, directeur de l’Institut de robotique de l’université Carnegie-Mellon (Pittsburgh).

source: https://www.science-et-vie.com/cerveau-et-intelligence/algorithmes-une-nouvelle-intelligence-est-nee-8960

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *