Intelligence artificielleUn algorithme développé par des scientifiques de l’EPFL permet de générer des mélodies d’un style musical choisi.

Les grands compositeurs comme Bach ou Beethoven se retourneraient dans leur tombe. Un concurrent de taille répondant au doux nom de Deep Artificial Composer (DAC) vient de débarquer dans le domaine de la composition musicale, risquant de leur faire de l’ombre.

Son nom vous aura sûrement mis la puce à l’oreille. Il s’agit en fait d’un algorithme informatique développé par des scientifiques de l’EPFL qui est capable de générer des mélodies d’un style musical choisi. Une nouvelle prouesse dans le domaine de l’intelligence artificielle.

[…]

 

source: https://www.24heures.ch/vaud-regions/lausanne-region/ordinateurs-prets-ombre-bach-beethoven/story/17730794

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *