Pour

On parle beaucoup de l’intelligence artificielle pour les emplois qui seront ultimement occupés soit par des robots ou des programmes d’algorithmes. D’autres, en revanche, en parlent comme d’un véritable moteur économique qui créera des emplois dans près de quatre entreprises sur cinq.

Si des études pointent sur les futurs «allumeurs de réverbères» – expression consacrée pour désigner des emplois à disparaître à cause des progrès technologiques, d’autres avancent que l’IA (l’intelligence artificielle) va mousser l’investissement dans des systèmes intelligents, automatisés et d’autoapprentissage, lesquels créeront beaucoup d’emplois.

Des chercheurs de chez Capgemini, rapporté par l’agence Forbes, ont sondé près «d’un millier d’entreprises qui ont déjà mis en place des systèmes IA. Ceux-ci ont tout simplement trouvé que 80 % ou quatre entreprises sur cinq avaient créé plus d’emplois. De plus, les deux tiers des répondants ont indiqué qu’il n’y avait globalement eu aucune réduction d’emploi dans la compagnie à cause de l’IA».

Et même si l’IA progresse rapidement, les applications d’apprentissage artificiel seront utilisées pour accroître les capacités humaines plutôt que de les rendre redondantes.

[…]

source : http://fr.canoe.ca/techno/sciences/archives/2017/10/20171017-154644.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *