L’informatique quantique arriverait à grands pas

L’informatique quantique arriverait à grands pas

L’informatique quantique est un vieux concept qui depuis quelques mois connait une frénésie peu commune, sous l’impulsion des grands acteurs de l’informatique et du Web. De quoi piquer la curiosité du grand public, à tout le moins !

Une preuve en est ce sondage réalisé depuis le début de la semaine sur ZDNet.fr. A la question que représente pour vous l’informatique quantique, 56 % des plus de 1.000 répondants affirment qu’il s’agit d’une révolution qui devrait changer la face de l’informatique à court terme. Moins de 20 % des répondants considèrent que l’arrivée de cette technologie est encore lointaine et nébuleuse.

Reste que pour un quart des répondants, l’informatique quantique est une belle inconnue mystérieuse. Pour ceux là (et les autres), voici quelques informations de base pour bien comprendre ce dont on parle. L’unité de base de l’informaitque quantique est le qubit. C’est le bit pour l’informatique classique.

Les Qubits sont les unités de base de l’informatique quantique qui contiennent des bits d’information. Contrairement aux ordinateurs traditionnels qui stockent des informations en tant que 1 ou 0, les qubits peuvent être une combinaison de 0 et 1 en même temps. C’est cette capacité des photons à exister dans plusieurs états à tout moment qui permet au calcul quantique d’effectuer des opérations beaucoup plus rapidement que les machines conventionnelles.

Des initiatives qui fleurissent

En novembre dernier, IBM annonçait deux systèmes de 20 qubits et 50 qubits capables de maintenir un état quantique de 90 microsecondes, un record pour l’industrie.

En début de semaine, c’est Google qui annonçait la mise au point d’une nouvelle puce dont l’objectif est de rapidement dépasser la puissance des supercalculateurs. « Nous sommes prudemment optimistes sur le fait que la suprématie quantique peut être atteinte avec Bristlecone » a déclaré Julian Kelly, chercheur au Quantum AI Lab. Bristlecone, le nom de la nouvelle puce, d’une puissance de 72 qubits, doit permettre d’atteindre l’état de suprématie quantique.

 

Source : http://www.zdnet.fr/actualites/la-data-du-jour-l-informatique-quantique-arriverait-a-grands-pas-39865152.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *