Il a hacké Facebook et découvert la présence… d’un autre hacker

Le réseau social minimise la situation et soutient qu’il s’agissait d’un test de vulnérabilité effectué par un chercheur en sécurité. Mais plusieurs éléments font penser qu’il s’agissait plutôt d’un pirate.

Plus d’info ici !